Acer Predator Triton 700 : place à l’ultra-fin selon Acer

18,9 mm d’épaisseur, 2,6 kg et GTX 1080 Max-Q, ce sont les mensurations de l’Acer Predator Triton 700, le nouveau portable ultra-fin de la marque. 

Acer fait un retour remarqué sur la scène des portables pour joueurs. Que ce soit avec l’Acer Predator Helios 300 ou ce nouveau Acer Predator Triton 700, la marque semble bien décidé à jouer en première ligne. 
La fiche technique est séduisante et les retours sont plus que bons. Sur le papier, outre les mensurations précédemment évoquées, l’Acer Predator Triton 700 coche toutes les cases : châssis aluminium, écran IPS Full HD de 15,6 pouces compatible G-Sync, Intel Core  i7 de dernière génération, Nvidia GeForce 10 jusqu’à la GTX 1080 Max-Q. L’Acer Predator Triton 700 se paie même le luxe d’intégrer un clavier mécanique. Petite originalité supplémentaire : le touchpad est au-dessus du clavier.
Sur le plan de la connectique, on trouve deux disques SSD PCIe NVMe,  du Thunderbolt 3 et et jusqu’à 32 Go de mémoire DDR4 2400 MHz. Il reçoit également deux ports USB 3.0 (avec charge via USB même ordinateur éteint), un port USB 2.0, une prise HDMI 2.0, un connecteur DisplayPort et un port Ethernet Gigabit.

Benchmark

Notebookcheck a testé un Acer Predator Triton 700 équipé d’un core i7-7700HQ et d’une NVIDIA GTX 1080 Max-Q. Tl ;DR : c’est une machine qui concurrence sans mal un Asus Zephyrus selon le testeur. Dans le détail, le châssis est d’excellente facture et les performances en jeu sont comme prévu très bonne, en particulier sur un écran seulement” full-HD. Le système de refroidissement fait bien son boulot et maintient a GTX 1080 Max-Q sous les 70°C en pleine charge avec des nuisances sonores maîtrisées.
Le gros point noir est la batterie 3 cellules et l’absence d’Optimus. L’Acer Predator Triton 700 ne dispose que d’une autonomie très limitée. 1h10 si vous comptez jouer avec et guère plus de 2h en coupant le WiFi et en luminosité basse. Dommage.
Et comme le portable est équipé d’une GTX 1080 Max-Q, le tarif va s’envoler malgré des performances en deçà-d’une GTX 1080 mobile classique. 3500$ pour le modèle testé, c’est le prix du silence. Malgré sa finesse et son poids réduit, l’Acer Predator Triton 700 semble s’adresser davantage aux joueurs toujours près d’une prise de courant.

Meilleures réponses

  1. Tonrac says:

    4 défauts rédhibitoires pour moi …

    • Écran fhd (une 1080maxq est légèrement plus performante qu’une 1070 classique et doit donc bien s’en tirer sur un écran Qhd)
    • batterie vraiment petite et non support d’optimus (avec le support d’optimus et une batterie de plus grande capacité, ces machines pourraient vraiment être polyvalente et servir en usage pro sans problème)
    • Le prix (sérieusement Nvidia compte réellement en vendre des maxQ)
    • le touchpad bravo la gesticulation si la machine est utilisée sans souris
  2. Dommage qu’ils ont modifié l’arrière de leur p4g.
    L’autonomie est faible pour un p4g aussi fin.
    Le prix de dingue pour 1080maxq sans 4k, après c’est juste un 15,6 pouces
    Je me demandes s’il ne font pas une erreur de vendre aussi cher 1080maxq, qu’ils auraient le vendre dans les prix des 1070.
    Le bruit et les températures sont un peut violente.
    Je ne sais pas si un clavier mécanique est vraiment bien que cela.
    Le touchpad en au dessus clavier, j’ai du mal.

  3. Sommes-nous bien d’accord que le prix affiché est un poisson d’avril qui a voulu faire l’incruste à la fête des morts???

Rejoindre la discussion sur le forum

2 réponses

Participants

A propos Thalack 648 Articles
Dictateur en chef de Portables4gamers. Ecrit des trucs et des machins qui parlent de bidules électroniques.