Perte de performance : Intel dévoile l’impact des correctifs Spectre et Meldown

Intel unveils the 8th Gen Intel Core processor family and launches the first of the family on Monday, Aug. 21, 2017. The 8th Gen Intel Core processors are designed for what’s next and deliver up to 40% gen over gen performance boost. (Credit: Intel Corporation)

La valse des correctifs se poursuit face à Meltdown et Spectre. Intel a publié une série de benchmarks pour monter l’impact qu’ont les correctifs sur les processeurs de la marque sur desktops et portables.

Avec la publication de ces benchmarks, Intel donne une idée un peu plus précise des pertes de performances liées à son patch Meltdown/Spectre. On rappelle que ces problèmes de sécurité pourraient permettre d’accéder à des informations sensibles sur les machines (ordinateurs, smartphone…) équipées des processeurs concernés.

La première conclusion, c’est que les systèmes ne sont pas touchés de manière égale. Les pertes de performances touchent moins les processeurs de 8e génération que les générations précédentes. Ensuite, différents facteurs peuvent influer sur les résultats. Les variations de performances varient pas mal d’un système à l’autre et selon l’utilisation. Sur SYSMark 2014 SE Responsiveness, la perte de performance a l’air de se faire sentir sur  navigation web et la réactivité globale du système et semble toucher davantage les anciennes machines.
Reste que le patch Intel devrait bientôt être repatché. En l’état, il entraîne des séquences de reboot plus fréquentes avec les processeurs Broadwell et Haswell. À suivre donc.

Meilleures réponses

  1. @solitaire on est d’accord , déja que le flash bios c’est inenvisageable pour beaucoup , alors l’injection de microcode dans un bios avant de le flasher c’est encore moins envisageable , après c’est pour vous que je partage ça si vous voulez vous protégez , je ne doute pas un instant que l’utilisateur “moyen” n’entendra jamais parler de spectre/meltdown , donc qu’il cherche a s’en protéger encore moins…

  2. de toute façon la faille ne sera jamais corrigé même avec maj bios , c’est au niveau hardware qu’est le problème , alors on bouche des trous mais certains petits malins trouveront bien une autre porte d’entrée pour exploiter cela. et en soit l’antivirus ne peut rien y faire , je dirai même qu’on peu récupérer des données sensibles grâce a ce dernier,vu qu’il scanne le pc (donc charge en cache/ram des données). après il faut quand même que la personne mal intentionnée est accés a ton pc (enfin je suis pas un spécialiste de la sécurité mais ça me semble logique que pour accéder au données en cache ou Ram il faut déja un accés a distance au dis pc). donc théoriquement si tu fait attention a ce que tu fait sur le net les risques sont minimes , enfin a voir avec les nouveaux “outils” et méthode qui vont émergés dans le but d’exploiter ces failles. Après comme a chaque fois qu’on découvre de grosses failles , les plus visés par les attaques ce sont les grosses entreprise

  3. Tonrac says:

    La faille a eu droit à des articles dans les médias grand public comme le monde/ les échos /rtl / le figaro. Mais on est d’accord, si les gens ne s’intéressent pas à l’informatique, ils passeront à côté. Heureusement, la plupart des machines se mettront automatiquement à jour. Avant d’entendre parler d’une faille, il faut qu’elle soit découverte. Les chercheurs sont là pour ça …

Rejoindre la discussion sur le forum

15 réponses

Participants

A propos Thalack 648 Articles
Dictateur en chef de Portables4gamers. Ecrit des trucs et des machins qui parlent de bidules électroniques.