La cabane aux news #9 : le plein de jeux

On rentre en aout. Nouveau mois, nouveau jeu. Vous allez donc très heureux d’apprendre que cette semaine est pleine de nouveautés. On parlera aussi de futures sorties, de projets Netflix et de Riot Games qui fait des bêtises.

Les nouvelles sorties

Les gros jeux

Détruire les humains entre deux meurtres de vache

https://i0.wp.com/geeko.lesoir.be/wp-content/uploads/sites/58/2020/07/destroy-all-humans-aff.jpg?ssl=1

Dès fois, c’est bien les jeux qui ne se prennent pas la tête. Une petite partie de Minecraft, un peu de jardinage sur Ooblets, puis avec tout ce stress, on peut aller tuer des humains pour se détendre. Destroy All Humans ! est un remake du jeu original de 2005, qui était sur la PS2. Pour ceux qui ne connaissent pas l’original, c’est un jeu ou l’on incarne un alien qui vient prélever l’ADN des humains des années 50. Pour ça, plusieurs babioles : votre vaisseau, de la psychokinésie, votre pistolet, mais aussi des pouvoirs de transformation pour se faufiler chez les humains. Le jeu a en plus le mérite d’être très drôle. Actuellement à 30 euros sur Steam (avec une très bonne note), il est aussi disponible à 26,99 sur Gamesplanet.

Arthur et les Minimoys contre les araignées mutantes

Grounded on Steam

En accès anticipé, c’est un nouveau jeu de Obsidian qui est sorti. Grounded vous met dans la peau d’un (ou 4 si vous jouez en coopération) adolescent qui se retrouve miniaturisée dans un jardin. Contrairement à la majorité des jeux Obsidian, ce n’est pas un RPG, mais bien un jeu de survie. Malgré que le secteur du jeu de survie soit saturé, il faut quand même remarquer que le jeu se démarque bien. Un univers bien particulier à lui, ou les fourmis seront gigantesques, et les brins d’herbe vous feront sentir tout petit. Le jeu a un simili mode histoire, qui s’étoffera avec les différentes mises à jour. Si vous voulez survivre à des fourmis et vous battre contre des feuilles, ça vous coutera 30 euros sur Steam. En tout cas, pour confirmer la qualité du jeu, notez qu’il a eu un million de joueurs au bout de 48 h.

Faites sonner les Carrion

Il n’y en a pas beaucoup des jeux ou l’on est le grand méchant. Heureusement, Carrion est là pour résoudre ce problème. Dans ce jeu d’horreur gore, on incarne un monstre pas très beau qui doit dévorer les humains et les mettre en morceau. Vous devez fuir le laboratoire dans lequel vous êtes prisonnier. Vous aurez à votre disposition un très grand arsenal de coup, et d’environnement à bruler. Bref, c’est très plaisant, c’est amusant et ça coute 20 euros sur Steam.

Skate (XL) 4 Discount

Skate 4 n’est pas encore sorti, mais Skater XL est la pour le remplacer. Enfin, plus ou moins. Skater XL n’a pas de mode histoire extravagant, de mode arcade rigolo ou de personnalisation de personnage. Skater XL se concentre principalement sur le réalisme : vous devez maitriser parfaitement votre skate. Pour ça, il va falloir passer du temps à jouer avec votre manette (clavier/souris est pas géré par le jeu) et encore plus de temps à gérer les contrôles. Le jeu étant encore en early access, il n’y a pas beaucoup de map disponibles. Pour tenter l’aventure, il faudra débourser 34 euros.

Les plus petit jeux

  • On n’en avait pas encore parlé, mais Othercide est sorti. C’est un jeu de stratégie en tour par tour. Othercide se déroule dans un univers de dark fantasy, ou vous incarnez le dernier espoir de l’humanité avec vos sœurs. Il faudra gérer votre armée de sœurs et les sacrifier pendant les combats. Pour sauver le monde, c’est 35 euros.
  • On vous a déjà présenté Maid of Sker dans la cabane numéro 5. Il est enfin sorti. Pour résumer rapidement, c’est un jeu vidéo d’horreur/de survie à la première personne ou l’on joue quelqu’un qui doit fuir un hôtel. Il est actuellement à 22,49 et sera 25 euros le 4 aout.
  • Là aussi, on vous a déjà parlé. C’était dans la cabane numéro 6 ou l’on a parlé de What Happened. Dans ce jeu d’horreur (encore), vous allez devoir explorer l’esprit d’un jeune adolescent nommé Stiles. Celui-ci fait une dépression et une assez forte anxiété. L’empathie que vous montrez au personnage aura des conséquences in-game. Vous devez dépenser 18,89 euros pour y jouer.

Les sorties futures

C’est pour bientôt

Session nostalgie numéro 1

Après 26 ans, c’est le retour de Battletoad sur le devant de la piste. Le remake du beat them all est donc doté de tout nouveaux graphismes sympathiques, mais l’essence du jeu est la. L’humour de l’original ainsi que le côté bataille loufoque est bien présent. Battletoad se permet aussi de mélanger un peu les genres, en ayant des moments de course et des moments de plateforme. Il sortira le 20 aout.

Session nostalgie numéro 2

 Flight Simulator sort tout bientôt, et on commence à en voir de plus en plus le bout. Si vous avez du temps devant vous, une preview de 1 h 15 sur CPC est disponible. Le jeu est magnifique et sera très précis, comme les précédents. Il est bien sûr entièrement pensé pour les PC, ce qui explique qu’il sortira sur Steam. Malheureusement, il faudra un PC plutôt costaud pour commencer, le jeu n’étant pas encore bien fait pour les plus vieux morceaux. S’envoler dans les cieux vous coutera 70 euros pour l’édition ne standard.

Le squelette sans corps

Je suis pas sûr d’avoir tout compris, mais Skully est un jeu ou un crâne s’échoue sur un rivage. Nous, on joue ce crâne et notre rôle va être de mettre une fin à la guerre entre les trois frères et sœurs de l’ile. Pour cela, on pourra changer de formes et il faudra qu’on se balade dans plusieurs tableaux. Si vous voulez tester, c’est dans 3 jours, soit le 4 aout.

En vrac

  • For The People est une histoire interactive en 2D. Vous devenez maire d’une petite ville… dans un régime totalitaire, sous l’URSS. Le jeu est décrit comme « un roman social ». Vous allez donc devoir gérer votre peuple. C’est disponible le 11 aout.
  • Si vous êtes allé sur Netflix ces dernières années, vous avez déjà probablement vu passer Peaky Blinders une ou deux fois. La série qui parle d’une famille criminelle au XIXe siècle est très populaire. Dans Peaky Blinders : Mastermind vous allez devoir donc gérer la famille et résoudre des puzzles. Pour les fans de la série, c’est le 20 aout que ça sort pour 20 euros.

Dans plus longtemps

Le jardinage, c’est dans les nuages

Un petit jeu reposant pour changer des habitudes. Dans Cloud Garden, vous allez devoir exploiter le pouvoir de la nature pour donner du vert à des scènes envahies par l’urbanisation. Vous allez donc devoir poser des graines et laisser la nature agir. Pour renforcer le côté ambiance tranquille, la musique sera du genre lo-fi, genre musical réputé pour être reposant. Disponible prochainement.

Gamer le jour, wedding planner la nuit.

Les jeux de niches existent, toujours pour un certain public bien spécifique. Mais alors là… ben, vous êtes un « wedding planner ». Dans Wedding Designer, il va falloir organiser des réceptions de mariage dans des endroits insolites. Décorer, faire de la réparation, créer des items et organiser des fêtes, ce sera votre projet. Ça sort au courant de l’année.

La musique dans la peau

Tirer, c’est plus sympa avec de la musique. C’est ce que propose Bullets Per Minute (BPM). Le jeu se décrit comme un « action-rhythm FPS rogue-like ». De nombreuses armes, des hordes d’ennemis, cinq personnages différents, huit boss et surtout une soundtrack rock-opéra. Il se passe dans un univers apocalyptique ou notre personnage devra sauter en rythme pour casser des bouches. Il sort en septembre.

Don’t Starve dans le monde des Bisounours

C’est quoi Camp Canyonwood ? C’est un simulateur de camp de vacances. Vous allez devoir construire et manager votre camp et gérer votre petite troupe de campeurs. Les campeurs que vous gérez ont tous des personnalités différentes et vous allez devoir pêcher, nager, et capturer des insectes. Il va falloir faire attention aux méchants ours et aux cauchemars. C’est très mignon, ça donne envie et ça sort l’été 2021.

En vrac

  • Si vous aimez les jeux à casse-tête, alors The Long Gate est pour vous. Il est impossible de comprendre ce qu’il se passe, parce que il y a que très peu d’infos. Il va falloir explorer des cavernes mystérieuses, et résoudre les nombreux puzzles mystérieux. Ca sort le Septembre de cette année.
  • Les fans de Overcooked vont être heureux avec la sortie de Shakes on a Plane. C’est donc un jeu ou il va falloir servir des clients dans des avions chaotiques qui bougent dans tout les sens. Aucune différence notable, si ce n’est que le jeu semble beaucoup appuyer le côté « chaotique ». Ça sort le 12 Novembre.
  • The Ambassador : Fractured Times est un jeu tout fait de pixel. C’est un tir fantasy à double joystick axé sur la capacité à arrêter le temps. La campagne semble être assez longue, composé de 55 niveaux. Disponible en 2020.

Les MAJ en vrac

  • Dernier DLC pour Frostpunk. Pour les gens qui ont chaud, vous allez être heureux, il se concentre sur le froid et la neige. On The Edge se déroule après la campagne originale du jeu et vous invite à survivre en pleine montagne. Pas de prix encore, mais ça sort le 20 aout.
  • Nouveau personnage de Valorant : Killjoy. Celle ci a une capacité encore pas vue sur le jeu, une tourelle qui fait des dégâts, similaire à Torbjorn dans OW. Sauf que celle ci fait assez peu de dégâts. Elle a aussi Alarmbot, capacité qui chasse les ennemis sur une petite zone et leur fait des dégâts et qui les rends encore plus vulnérable. Sa dernière capacité, Nanoswarm est une grenade silencieuse à lancer sur l’ennemi. Lorsque enclenché, elle déploie des mini-robots qui font du mal au ennemi. Son ulti bloque les personnes pris dedans. Pour la tester, il faudra attendre le 4 aout.
  • Marre des voitures présentes sur F1 2020 ? La dernière MàJ du jeu rajoute une Mercedes noire.

Les annonces en vrac

Trop fort, Geforce

https://i0.wp.com/www.journaldugeek.com/content/uploads/2019/10/geforce-now.jpg?ssl=1

Geforce Now, le service de streaming Nvidia synchronise maintenant automatiquement les jeux Steam. Il vous faudra tout simplement aller dans vos options pour le faire en cliquant et en appuyant sur la chaine à côté de Game Sync. Chaque achat de jeu vous demandera quand même de refaire la synchronisation à chaque fois.

Le coin poubelle de la télé

« Quand on n’utilise pas une licence en jeu, autant s’en servir autre part », a probablement dit un responsable marketing travaillant à Ubisoft. En tout cas, sa formule marche à merveille parce que non pas un, mais deux jeux Ubisoft ont une adaptation sur les rails.

 On a tout d’abord Splinter Cell le célèbre jeu d’infiltration qui est passé sous les radars depuis 7 ans. Pour son grand retour, ce sera sur Netflix et non pas en jeu. Vanity nous apprends aussi que deux saisons de 16 épisodes chacune sont déjà prévues. Ce sera écrit par le monsieur qui a écrit John Wick.

Le second projet annoncé, c’est l’adaptation de Beyond Good and Evil au cinéma. Hé oui, le second opus qui avait annoncé à l’E3 2018 et qui n’a jamais eu de nouvelle supplémentaires sort de son terrier de manière originale. Celui-ci aura donc une adaptation… Netflix, encore. Très peu de détails disponibles, si ce n’est que ce sera produit par le monsieur derrière Detective Pikachu.

Persona chez toi

Persona 5 Scramble The Phantom Strikers Western Release

Persona 5 Scramble est disponible au Japon pour PS4 et Nintendo Switch, mais pas encore chez nous. Ça risque de changer, car le dernier rapport financier nous indique qu’il arrivera bientôt en Amérique et en Europe. Aucune date n’est fournie.

Halors, les annonces ?

https://i0.wp.com/www.fredzone.org/wp-content/uploads/2020/07/Halo-Infinite-arrive-sur-Steam.jpg?ssl=1

Quelques petites news vis-à-vis du très proche Halo Infinite. On a déjà appris en début de semaine qu’il sera doté d’un écran en split-screen pour la campagne local, mais aussi qu’il sera disponible jusqu’à 4 en coop en ligne. Il était déjà promis depuis le dernier opus, en espérant qu’ils rattrapent les erreurs de celui-ci, avec une difficulté trop élevée. Seconde info, qui est plutôt une bonne nouvelle : le multijoueur sera free-to-play et supportera 120 FPS.

Ouvrez les Valve(s) de la bêta

Image

Nouvel ajout du côté du magasin Steam. Sur les pages de certains jeux, il est possible de demander l’accès à la bêta. Concrètement, il fallait la majorité du temps passer directement par la page des jeux, ou bien s’inscrire sur des formulaires, parfois embêtants. Avec cette mise à jour, pas besoin de se prendre la tête, il suffit de demander directement l’accès à la bêta, et d’attendre pour une réponse. Pour l’instant, le seul jeu avec cette option, c’est Total War : Elysium. Si vous voulez, c’est ici pour demander la bêta.

Petite note, sachez qu’il sera plus difficile d’utiliser le bug Steam qui permettait d’acheter des jeux moins cher avec un VPN. En effet, ils vérifieront maintenant d’où vient (ndlr : de quel pays) votre moyen de paiement au moment de passer à la caisse.

Le coin tirelire

Les cubes au prix d’or

Roblox – Applications sur Google Play

Vous avez tous sans doute entendu parler de Roblox au moins une fois. Le jeu massivement multijoueur où vous visitez des mondes avec des minijeux différents (à la manière de VRChat) est toujours très populaire. Il est tellement populaire qu’il est prévu que les développeurs ramasseront un total de 250 millions de dollars, le double de leur revenu 2019. C’est dû en partie à une fonction qui permet aux créateurs de monétiser leurs minijeux.

Ce n’est pas du hasard si on gagne des trucs inutiles

Lootbox application pour Overwatch et Hearthstone - Millenium

Bon, le format de la cabane a bien changé, mais dans la cabane numéro 2 on parlait déjà de la législation vis-à-vis des lootbox en Grande-Bretagne. Maintenant, c’est chez nous. Après une enquête de l’IMCP (Internal Market and Consumer Protection), l’Union européenne devrait traiter les coffres-forts comme une question de protections des consommateurs et non pas de jeux d’argent. On n’en sait pas plus sur ce que ça veut dire exactement.

E3, donne nous un signe de toi au bout de 3

L’institut Superdata nous donne des informations sur les précédentes conférences en ligne. La majorité des gros éditeurs ont fait plus/tout autant de spectateurs que à l’E3 2019. Sony, par exemple à bien grimpé dans les chiffres, bien que les annonces de la next-gen pourraient expliquer le nombre de personnes qui sont venues. Ubisoft lui aussi a pas mal explosé, comme le montre le graphique au-dessus.

 Néanmoins, c’est plus compliqué du côté des petits éditeurs. En effet, le nombre de conférences différentes a rendu les gens confus (PC Gaming Show, Summer Gaming Show, IGN Expo, Future Games of Show, etc.) donnant peu d’audience à ces shows.

La bonne nouvelle de la semaine

Le Poké-porte monnaie

Niantic dévoile des détails sur sa plateforme de Réalité Augmentée

Déjà mentionné dans la cabane numéro 7, Niantic aime faire de bonnes actions. Cette fois-ci, ils font une promesse de don de 10 millions en dollars à des associations soutenant le mouvement Black Lives Matter. Une partie ira donc à des associations, l’autre partie ira à des développeurs noirs.

Les scandales de la semaine

Qui a gagné ? Probablement l’armée

U.S. Army Esports (@USArmyesports) | Twitter

Dans la cabane sept, on mentionnait comment l’armée américaine attirait des jeunes à les rejoindre avec de faux cadeaux, qui n’existait pas.

Dans la semaine, Alexandria Ocasio-Cortez (représentante des États-Unis) a tenté de faire passer une loi au Congrès américain, interdisant à l’armée américaine de faire des streams Twitch, plus précisément d’arrêter de recruter par cette plateforme. Vous vous en doutez, si l’on en parle ici, c’est mauvais signe.

Le projet de loi a reçu 292 non contre 126 oui, faisant que l’amendement ne passera pas. Bien sûr, c’est problématique, étant donné que le public est composé de jeunes de 13/12 ans, soit des âges très jeunes pour être recruté, sans même le savoir. Si ça vous intéresse, l’article en entier (en anglais) sur les détails des actions problématiques de l’armée est disponible ici.

15 pas en arrière et un en avant

Riot Games ends controversial partnership with Saudi Arabia mega ...

Riot Games a reçu de très nombreuses critiques suite à un partenariat assumé entre la ligue européenne de League of Legends et Neom. Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, c’est un projet montant à 500 milliards de dollars pour créer une « smart-city » en Arabie saoudite. Le projet est dirigé par le prince Muhammad bin Salman.

Sauf que cette ville pose plusieurs problèmes. Comme décrit dans un article du Guardian, la ville est censée se construire sur une terre vierge. C’est malheureusement faux, la terre appartenant à la tribu Huwaitat. Plus de 20 000 membres de cette tribu risquent donc l’expulsion, sans idée de savoir où ils vont vivre après.

En plus des problèmes de la ville, c’est le gouvernement derrière qui pose problème. En effet, le gouvernement d’Arabie saoudite (qui finance le projet) s’est montré plusieurs fois LGBT-phobe, que ce soit physiquement ou par des lois et propos. De plus, le prince derrière le projet serait derrière le meurtre d’un journaliste d’Istanbul.

Heureusement, peu après les nombreuses critiques du membre du staff et de streamer, Riot a décidé de terminer le contrat entre eux la Ligue et Neom, l’annonçant dans un billet de blog.

Après une réflexion plus en profondeur, alors que nous restons fermement engagés envers tous nos joueurs et fans du monde entier, y compris ceux vivant en Arabie Saoudite et au Moyen-Orient, la LEC a mis fin à son partenariat avec NEOM, avec effet immédiat.

Riot Games

A propos Mousstery 69 Articles
19 ans et presque toutes ses dents. Je rédige des articles qui parlent surtout de jeux vidéos, parce que mon expérience sur Adibou m'a pré-disposé à écrire dans ce domaine. On me trouve surtout sur Twitter (@mousstery) et des forums obscurs de l'Internet.