Test de la souris gamer Asus ROG Gladius II Origin

Asus a mis à jour sa souris gamer ROG Gladius II Origin. Disponible dans une déclinaison Call of Duty : Black Ops 4, elle se distingue toujours par une connectique amovible et la possibilité de changer de switchs Omron.

Conditions de test : Souris prêtée par Asus France. On a explosé le record de headshot sur Battlefield V (déso pas déso) et de clic-clic sur Path of Exile, entre autres.

Commençons par les présentations. L’Asus ROG Gladius II Origin ressemble à s’y méprendre à la première version que nous avions testée en 2014. Nous sommes donc sur des bases solides avec une souris gamer filaire, équipée de 7 boutons et recevant un capteur optique 12000 dpi réglable avec une accélération de 50g, 250 IPS et un taux de transfert USB de 1000 Hz. On retrouve également son bouton sniper et son rétro-éclairage RGB Aura Sync. Comme sur le précédent modèle, l’Asus ROG Gladius 2 est équipée de switch Omron interchangeables. Côté rétroéclairage, on passe du rouge au full RVB. Les différences avec l’Asus ROG Gladius II Call of Duty : Black Ops sont uniquement cosmétiques.

Unboxing de l’Asus ROG Gladius II Origin

La boîte est bien remplie, que vous optiez pour la ROG Gladius II Origin ou sa déclinaison Call of Duty. On dispose d’un câble USB tressé de 2 mètres, un câble USB en caoutchouc de 1 mètre, deux commutateurs Omron, deux autocollants ROG, quatre patins de rechange et un étui de rangement. La souris en elle-même affiche des mensurations de 126 x 67 x 45 mm pour un poids de 110g. On retrouve le même système de branchement de câble USB qui se clipse pour éviter les déconnexions. Pour débrancher les câbles et ranger la bête, il suffit de faire glisser le bouton dédié situé sous la souris.

Caractéristiques de l’Asus ROG Gladius II

Les boutons latéraux sont bien placés sous le pouce et facilement identifiables au toucher. On regrettera que ces derniers manquent un peu de relief au toucher. C’est surtout une question de goût qui n’a pas d’impact à l’usage. Le revêtement en plastique caoutchouté est anti-dérapant et agréable au toucher.

Sur le dessus, l’Asus ROG Gladius II Origin conserve ses clics gauche et droit, une roulette crantée et un bouton pour changer les DPI à la volée. La prise en main n’a pas changé et reste très bonne. La souris est plutôt basse et se prête bien aux longues sessions. Il manque peut être un repose-pouce pour ceux qui aiment. La molette crantée est bien cranté et relativement silencieuse.

Nouvelle souris, nouveau capteur. L’Asus Rog Gladius II Origin dispose désormais d’un capteur optique Pixart PMW3360 pouvant monter jusqu’à 12800 dpi doté d’une accélération de 50 g. Le bouton switch permet de choisir entre deux configurations à la volée sur un même profil. Il est possible de configurer plusieurs profils. Côté clic, on trouve deux switchs Omron D2FC-E-K (5OM) qu’il est possible de remplacer avec des Omron D2F-01F qui disposent d’une course et d’un clic plus ferme. Pour changer de switch, il suffit de décoller les patins puis dévisser la souris pour y accéder. Les patins en PTFE assurent une bonne glisse. Le capteur n’a jamais été pris en défaut et la possibilité de monter jusqu’à 12000 DPI lui permet d’assurer même sur les plus grandes configurations en multiécran. Petit bémol : seulement deux niveaux de sensibilité de capteur par profil.

Asus ROG Gladius II Origin côté logiciel

L’Asus ROG Gladius II est compatible avec la suite logicielle Asus Armory. Elle permet de profiter des jolies couleurs RVB aussi bien sur le contour qu’à l’arrière et de synchroniser l’éclairage avec d’autres périphériques Asus comme le casque ROG Delta ou le clavier ROG Strix Flare. C’est aussi par Asus Armory que vous pourrez gérer vos profil, vos paramétrages de touche et vos macros.

Notre avis sur l’Asus ROG Gladius II Origin

Asus a su apporter les petites améliorations qu’il pouvait manquer à la V1. L’Asus ROG Gladius II Origin ou Black Ops 4 reste donc une très bonne souris filaire, bien finie, précise et agréable à utiliser. La qualité de fabrication et la possibilité d’interchanger câbles et switchs sont un gros plus. Comme nous sommes là pour chonchonner, on peut noter que les changements sont peu nombreux si vous venez d’une Gladius 1 et constater que la prise en main ne conviendra pas à tout le monde.

Fiche technique de l’Asus ROG Gladius II Origin

  • 7 boutons programmables
  • Capteur optique Pixart PMW3360
  • Résolution réglable : 100 – 12 000 DPI
  • Rétro-éclairage RGB compatible Aura Sync
  • Switches Omron : 50 millions de frappes Switches interchangeables : 2 switches Omron supplémentaires inclus
  • Bouton Sniper
  • Câble détachable
  • Interface ROG Armoury
  • Poids : 110 g
  • Dimensions : 126 x 67 x 45 mm
  • Compatibilité : Windows 7 / 8.1 / 10

Trouver l’Asus ROG Gladius II Origin chez nos partenaires

Souris gaming Asus ROG Gladius II édition Call of Duty
Souris gaming Asus ROG Gladius II Origin

Meilleures réponses

  1. Elle est simple à démonter pour changer de switchs Omron?
    Le prix est correcte, je trouve pour ma part quelques euro trop cher.
    Ce que je vois la qualité est là et le poids est dans la norme pour une sourie gamer, après il faudrait voir avec d’autres.

  2. Comme dit dans l’article, 4 vis à enlever. Les switch ne sont pas fixés. Et on revisse.

Rejoindre la discussion sur le forum

Participants

A propos Thalack 641 Articles
Dictateur en chef de Portables4gamers. Ecrit des trucs et des machins qui parlent de bidules électroniques.